Bioacoustique de la nuit.

La nature a établi une dynamique merveilleuse pendant les heures sans lumière. Quand le soleil dit au revoir et que les espèces diurnes émettent leur dernier brouhaha…

Oiseaux: Amazone à front jaune (Amazona ochrocephala), Tangara évêque (Thraupis episcopus), Tyran quiquivi (Pitangus sulphuratus).

Insectes: cigales et grillons non identifiés.

Marécage de Barbacoa, Yondó, Antioquia. Vallée interandine du Magdalena.

…la nuit commence à étendre sa voile, ouvre la voie au repos et lève le rideau de la grande vie cachée.

Les chanteurs du prologue, ce sont les insectes, interprètes infinis qui jettent dans le noir les premières notes musicales. Mais certains oiseaux veulent également faire partie du choeur, même très discrètement.

Oiseau: Tinamou (possiblement le Tinamou cendré – Crypturellus cinereus).

Forêt amazonienne non inondée. Leticia, Amazonas.

Oiseau: Tinamou (possiblement le Tinamou cendré – Crypturellus cinereus).

Forêt de varzea (Forêt amazonienne inondée). Puerto Nariño, Amazonas.

Grenouilles non identifiées.

Mais l’opéra ne saurait continuer sans la grande interprétation des chanteurs lyriques. Habitants des lieux humides, les grenouilles font leur apparition et donnent une immense sérénade.

Grenouilles: Dendropsophus ebraccatus, Scinax boulengeri, Engystomops pustulosus et Boana pugnax

Grenouilles: Engystomops pustulosus

Forêt humide tropicale, région du Darién colombien. Unguía, Chocó.

Quelques fois, la nuit oblige à faire une pause entre ses merveilles. Tout en poursuivant le concert, elle utilise des instruments physiques tels l’orage et la pluie. La musique continue et donne une autre atmosphère au monde éveillé et au monde endormi.

Firmament de Chaguaní, Cundinamarca. Forêt semi-sèche tropicale, cordillère orientale.

Une fois que le temps commence à épuiser la nuit, les premiers oiseaux apparaissent dans l’obscurité de la scène, et, parfois plus exacts qu’une montre suisse, ces chanteurs préviennent que la nuit, bientôt, finira.

Oiseau : Merle géant (Turdus fuscater).

Forêt humide tropicale, région du Darién colombien. Unguía, Chocó.

Une fois que les couleurs du jour arrivent, le brouhaha est de retour. Brouhaha de l’aube, il nous indique cette fois qu’un jour nouveau vient de commencer.

Oiseaux : Pione à tête bleue (Pionus menstruus), Paruline à croupion fauve (Myiothlypis fluvicauda), Évêque bleu-noir (Cyanoloxia cyanoides).

Oiseaux : Troglodyte bicolore (Campylorhynchus griseus), Amazone à front jaune (Amazona ochrocephala), Tyran quiquivi (Pitangus sulphuratus, Kamichi chavaria (Chauna chavaria), Grimpar talapiot (Dendroplex picus).
Mammifère: Singe hurleur roux.

Forêt humide karstique, andes centrales. Río Claro, Antioquia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *