Notre compensation carbone: Avancées de la Réserve Naturelle La Tribu.

Comme vous le savez, Colombie Célestine s’est engagée depuis le début de ses activités touristiques à compenser son empreinte carbone et celle de ses visiteurs.

Paresseux à gorge brune (Bradypus variegatus). Dans La Réserve Naturelle La Tribu se trouvent deux espèces de Paresseux. Ce bel animal est devenu le symbole de La Tribu.

Cet engagement en faveur du développement durable a permis de créer une alliance avec la Réserve Naturelle La Tribu, située à Gilgal (Unguía, Chocó). À travers cette alliance, Célestine plante des arbres et adopte des spécimens juvéniles, en fonction des conditions environnementales.

Si vous n’avez pas encore vu notre documentaire “Expédition Célestine”, nous vous invitons à le visionner. Il s’agit d’un travail audiovisuel artisanal sur notre collaboration avec la Réserve Naturelle La Tribu, où nous réalisons la compensation de CO2 émis par nos visiteurs.
Découvrez notre quête pour une compensation carbone efficace et juste dans le Darien colombien.

La Réserve La Tribu est entretenue avec amour par les professeurs Rudecinda Márquez et Juan Guillermo Restrepo, ainsi que par leur garde forestier, Dámaso Ramos.

Juan Guillermo, Rudecinda et Damaso observant des animaux sauvages lors de leurs contrôles dans la réserve.

La Réserve La Tribu est entretenue avec amour par les professeurs Rudecinda Márquez et Juan Guillermo Restrepo, ainsi que par leur garde forestier, Dámaso Ramos.

Damaso nous présente les espèces de plantules présentes dans la pépinière - 2018.
Arbres natifs prêts à être transplantés - 2018.

Après avoir réalisé un important travail de semailles en 2018, la pépinière de La Tribu a repris le processus habituel de reconstruction annuelle pour réaliser les semailles prévues de 2019.

Processus de reconstruction annuelle de la pépinière - 2019.
Processus de reconstruction annuelle de la pépinière - 2019.
Graines d'Amandier de Montagne - (Dipteryx panamensis).
Graines d'Amandier de Montagne - (Dipteryx panamensis).
La dendrobate doré (Dendrobates auratus), agréable visiteur de la pépinière.

La Tribu a procédé, au cours du premier trimestre de l’année, à la reforestation du micro-bassin du ruisseau “Memeto”. Ce micro-bassin, avant d’arriver à la réserve, traverse plusieurs exploitations d’élevage où l’on a malheureusement coupé la plupart des arbres abritant son rivage, entraînant ainsi une perte de flux. Le phénomène de sécheresse ne cesse de se décupler d’année en année.

Ruisseau sec - Gilgal, Janvier 2019.
Ruisseau sec - Gilgal, Janvier 2019.

Les propriétés voisines souffrent de sécheresse chaque année, avec des pertes économiques importantes dues aux maladies et à la mort du bétail. La déforestation de la région a entraîné une nette perte de biodiversité et un déséquilibre des écosystèmes.

Cela reflète la faible résilience des pâturages face aux changements climatiques extrêmes de la région.

Pendant les mois de juin et juillet, devraient être transplantés 45 Acajoux (Swietenia macrophylla), 17 Abarcos (Cariniana pyriformis), 20 Paux d’Arco (Tabebuia serratifolia), ainsi que des individus d’Andiroba (Carapa guianensis), de Dos de Caïman (Platypodium elegans), d’Arbre de pluie (Samanea saman), entre autres.

Pépinière à juin 2019.

La réserve naturelle de La Tribu est entretenue grâce aux fonds de ses propriétaires, ainsi qu’avec des contributions volontaires, comme celle de Colombie Célestine.

Toucan de Swainson (Ramphastos swainsonii) - un habitant permanent de la réserve.

Si vous souhaitez participer à ce processus de conservation et de restauration des écosystèmes du Darién colombien, vous pouvez aussi apporter votre contribution. N’hésitez pas à les contacter :

E-mail:
preludiocuti@hotmail.com
quilombo75@yahoo.es

Téléphone:
Juan Guillermo Restrepo: (+57) 320 6744632
Rudecinda Marqués : (+57) 320 6828176

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *